photo sharing and upload picture albums photo forums search pictures popular photos photography help login
Jean-Michel Peers | all galleries >> GIVERNY en images et GIVERNY AUTREFOIS >> GIVERNY autrefois ... Histoire, cartes postales, photos. > LE HAMEAU
(quartier du Pressoir)
previous | next
LE HAMEAU<br><font size=2>(quartier du Pressoir)</font size=2>

LE HAMEAU
(quartier du Pressoir)

Textes, photographie et mise en page de Jean-Michel Peers
"Dans un regard transatlantique", la collection d'Art américain
de Daniel J.Terra, par Katherine M. Bourguignon.
Merci à Jean-Jacques Maillet pour son aide et les
photos de la famille Tersinet.
Liste des élèves (archives municipales)
Tableau de Claude Cambour (Giverny)
__________________

C'est à l'occasion d'une visite en mairie de Giverny que Jean-Jacques Maillet prit connaissance de "Giverny Autrefois".
En recherchant dans les photos de classe du début du siècle sur la page consacrée à Achille Delaplace,
l'instituteur du village, il reconnut sa grand-mère, Marcelle Tersinet, et sa soeur Alphonsine sur
4 photos entre 1905 et 1914. Ci-dessous, Marcelle, à gauche, et Alphonsine, à droite, vers 1912.




Sur deux photos d'archives de sa famille, il trouva ensuite leurs parents, posant devant leur maison.
On reconnaît facilement le bâtiment ouest de l'ensemble appelé "Le Hameau",
voisin de "la maison du Pressoir", propriété de Claude Monet. En face,
de l'autre côté de la rue, on trouvait la maison de la famille Pillon.

Le Hameau était connu des artistes à cette époque grâce à plusieurs peintres américains
comme Lilla Cabot Perry et Mary Wheeler qui y habitèrent en villégiature entre 1894 et 1916.




A droite, on trouve Julia Boucher (1877-1922), mère d'Alphonsine et Marcelle Tersinet.
A gauche, leurs grands-parents, Jean-Baptiste Boucher, né en 1850, et Julie Langlois.
Au dos de la carte, datée de 1914, on lit que Julia n'a pas de nouvelles de son mari,
Eugéne Tersinet, ni de ses frères Prudent et André : ils étaient à la guerre...

Au début du 20ème siècle, cette petite maison basse, située le long de la rue du Pressoir faisait
partie d'un ensemble, avec, en vis-à-vis, une autre maison construite le long de la ruelle Leroy.
Entre les deux maisons, sans doute un jardin potager ou un verger, comme on le trouve actuellement.
Le bâtiment ouest se prolonge sur la droite jusqu'à l'entrée en haut de la propriété.
C'est ce que l'on voit ci-dessous (photo non datée), où l'on retrouve les colombages
apparents à droite de la première photo. Il est difficile de dire si les trois personnes qui
y figurent font partie de la famille Tersinet ou sont déjà des hôtes en villégiature.



Heureusement, peu de choses ont changé. De nos jours, on retrouve l'escalier extérieur
en pierre avec sa rambarde en fer forgé et l'entrée de cave voûtée. L'ouverture
sur le grenier a été démontée et laisse place à la toiture.



La peinture des faux colombages a disparu.




Ci-dessous, sur un cliché pris sans doute le même jour, on voit les propriétaires dans leur jardin,
situé au sud de la maison. On devine la voie ferrée, surélevée, et le lavoir du "déversoir" sur la droite.



________________________


Les parents de Marcelle et d'Alphonsine étaient cultivateurs aux "Grands Jardins".
A cette époque, les "Grands Jardins" appartenaient aux pépinières Féron.



Cela explique sans doute que sur cette photo d'Alphonsine Tersinet et sa soeur Marcelle
à sa gauche, on trouve aussi Louise Féron. Leurs parents de connaissaient.
Alphonsine (dite Sisine) et Louise sont nées en 1899, à 3 mois d'intervalle,
et ont été ensemble à l'école de Giverny. Ici, sur la photo de classe de 1906.



Depuis, elles sont restées amies toute leur vie!
Louise décède peu de temps après Alphonsine, en 1986, à 87 ans.

On dit que Marcelle Tersinet avait fêté sa communion avec d'autres enfants
chez Claude Monet, ce qui est tout-à-fait probable, les deux maisons étant
voisines, séparées par la ruelle Leroy, et on sait que dans les petits
villages, tous les enfants se fréquentent en dehors de l'école.
___________________


LES PEINTRES AMERICAINS AU HAMEAU (1887 -1916)
( photos: Wheeler School Archives,Providence, RI)

La configuration du "Hameau", son jardin clos et, sans doute, la proximité immédiate de la propriété de Claude Monet,
fit du hameau un endroit privilégié pour les peintres. Dès 1894, Lilla Cabot Perry loua la propriété pendant
trois années (1894, 1895 et 1896). Ensuite, ce fut Mary Colman Wheeler qui loua la maison et le jardin
de 1907 à 1916. Mary Wheeler était artiste, mais bien plus, pluisqu'elle fonda une école aux principes
éducatifs d'avant-garde pour l'époque, la Wheeler School à Providence (Rhode Island, USA).


(vers 1910)

En 1887, Mary Wheeler Wheeler commença à organiser des stages de peinture d'été à Giverny, où elle
emmenait ses jeunes élèves, à qui elle donnait aussi cours de français et d'Histoire de l'Art.
A l'occasion de ces stages, elle lia des liens d'amitié avec les artistes de la colonie
américaine déjà présents à Giverny et avec son voisin, Claude Monet.
Ces stages se poursuivirent pendant près de 20 ans.

En 1986, "le Hameau", qui fut un haut lieu de la peinture impressionniste américaine, et où chaque
année se déroulent encore des stages d'été, fut acquis par Daniel J.Terra, fondateur du
Musée d'Art Américain de Giverny en 1992, devenu en 2009, le Musée des Impressionnismes.



___________________

Retour en Page d'Accueil

Des commentaires? des suggestions?
Merci de nous écrire dans la fenêtre ci-dessous.
Pour nous permettre de vous répondre, indiquez vos noms et e-mail. Cochez "private comment", si
vous voulez que votre message ne soit visible que de l'administrateur du site. Ensuite, cliquez
sur "Add Comment". Nous prendrons contact avec vous dans les meilleurs délais.




other sizes: small original
MAILLET Jean-Jacques 21-Dec-2011 18:13
Bonsoir,
Merci pour tous les détails que vous avez mis dans le site de Giverny à propos de la famille Tersinet. Nous allons nous pencher plus en détail sur la généalogie de notre famille. Notre passage à Giverny nous y encourage beaucoup.
Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année.
Bien amicalement.
JJ Maillet
Type your message and click Add Comment
It is best to login or register first but you may post as a guest.
Enter an optional name and contact email address. Name
Name Email
help private comment