photo sharing and upload picture albums photo forums search pictures popular photos photography help login
Jean-Michel Peers | all galleries >> GIVERNY en images et GIVERNY AUTREFOIS >> GIVERNY autrefois ... Histoire, cartes postales, photos. > L' ALBUM des FAMILLES GIVERNOISES
previous | next
L ALBUM des FAMILLES GIVERNOISES

L' ALBUM des FAMILLES GIVERNOISES

Texte, traitement d'image et mise en page de Jean-Michel Peers
Merci à Françoise Echaubard, Jacqueline Lamarre, Nicolle Prier, Anic Radet,
François Suzé et Jean-Jacques Maillard pour les photos de leurs familles
et leur sympathique collaboration.

______________________

Les givernois de cette époque tenaient en quelques familles, dont certaines figurent dans les pages
qui précèdent. Certaines de ces familles sont installées au village depuis plusieurs générations,
et y sont toujours. D'autres y ont exercé une activité pendant plusieurs décennies , mais ont
quitté le village depuis. On trouve leurs noms à l'église, sur le Monument aux Morts de la
Grande Guerre, dans les registres du Conseil Municipal et dans ceux de l'école. Dans
la plupart de ces familles, il y eut aussi des Maires et des Conseillers municipaux.

Jadis, certains ont fait faire des photos, aujourd'hui oubliées entre les pages
d'un album, sous un encadrement ou plus simplement, dans une boîte ou un tiroir.

Ces images du passé complètent les thèmes de l'album, illustrés en PAGE D'ACCUEIL.
Elles ont leur place ici, car elles nous présentent ceux qui ont parcouru les lieux de notre
village, pour certains, il y a plus d'un siècle. On photographiait rarement soi-même, mais on
faisait appel au photographe avec son attirail encombrant. C'était un évènement au début du
siècle. Ces photos plus que -ou presque- centenaires sont rares en campagne, donc précieuses.

Plus tard, la photographie d'amateur se développa et les albums commencèrent
à se remplir, souvent avec des tirages de petite taille.

Avec ces photos de famille, nous retrouvons des givernois d'autrefois, leurs lieux, leurs tenues,
leurs attitudes, des ambiances, et, peut-être, un peu de nostalgie pour une époque
où Giverny était un petit village rural, calme et tranquille, comme tous les autres.

Parents, grands-parents, arrières-grands-parents des familles givernoises, c'est à vous
qui dormiez tranquillement sur papier glacé un peu jauni que cette page est dédiée!

Merci d'avance à ceux qui voudront bien participer à cet album. Voir en bas de page.
____________________________


JOSEPHINE QUERUEL DEVANT "LES LIERRES" EN JANVIER 1896...



(document Françoise Echaubard)

Au dos de cette photo, on peut lire "Maison Les Lierres à Giverny, Janvier 1896".
Cette propriété, située rue Claude Monet, s'appelle aujourd'hui "La Colline".
Sur cette photo, on reconnait Kléber Hervieux (1881-1961). A gauche, on reconnait
Joséphine Quéruel, née Ledoyen, soeur d'Angelina Baudy. A ses côtés, ses filles Germaine,
Alice et Claire. La famille Ledoyen-Quéruel était propriétaire de la maison voisine,
"Les Troènes". Nous n'avons pas pu identifier le fringant jeune homme
plus intéressé par sa voisine que par le photographe.

... ET 50 ANS PLUS TARD

On retrouve Joséphine Quéruel au milieu de sa famille en 1946, lors de la fête de Pâques.
Elle est entourée de ses deux arrières-petite-filles, Jeannine et Josiane Suzé. On y voit
également Eugène Suzé et sa femme Germaine, fille de Joséphine Quéruel.


(document François Suzé)
________________________


UN MARIAGE A LA FERME DE LA DIME en 1919

Louise Féron, fille d'Albert Féron, pépiniériste aux Grands Jardins, épouse le 28 mai 1919, Gilbert Delatouche à la
Ferme de la Dîme. Le cliché est signé Georges Kipp, photographe professionnel, 6, avenue Thiers à Vernon,
que les collectionneurs de cartes postales connaissent bien. Au deuxième rang, à droite, Maurice,
frère de Louise, en uniforme, et sa femme, Claire. Derrière eux, Lucien, l'autre frère de Louise et sa
femme, Marguerite. Assise à gauche de la mariée, sa mère, Rosalie Féron. Assis à
droite du marié, ses parents, Hortense et Georges Delatouche.


(document de Jacqueline Lamarre, fille de Louise Féron-Delatouche)

Ci-dessous, un document amateur des mariés, avec les garçons et demoiselles d'honneur
que l'on aperçoit entre deux rangs sur la photo précédente.


(document de Anic Radet, petite-fille de Louise Féron-Delatouche)

Nous avons été contactés début 2013 par Monsieur Ange-Marie Sonnet, qui travaille sur la généalogie
de la famille Delatouche, dont son épouse, Francine Delatouche-Sonnet est une descendante.
Monsieur Sonnet nous a aimablement fourni d'intéressants renseignements généalogiques
à partir de la photo du mariage. Nous reproduisons EN FIN DE PAGE ces
documents qui intéresseront sans doute d'autres membres de la famille.

------------ mise en page en cours --------------

______________________________


LA FAMILLE HERVIEUX vers 1924

La ferme HERVIEUX et ses dépendances jouxtaient l'est de la propriété de Claude Monet.
Elles étaient séparées par la ruelle de l'Amsicourt. De gauche à droite, Louise Hervieux
(1886-1965), grand-mère de Nicolle Prier, Kléber Hervieux, son grand-père (1881-1961),
Pierre Hervieux, son oncle, né en 1914, puis son autre oncle, Paul Hervieux (1908-1993).
Sur la charette, on aperçoit sa mère, Suzanne Durupt, née Hervieux (1906-1999).


(document Nicolle Prier, petite-fille de Louise Hervieux)

____________________________________


LA FAMILLE TERSINET, vers 1910

La famille habitait "Le Hameau" au début du 20è siècle. Les Tersinet était étaient voisins de Claude Monet,
qui habitait de l'autre côté de la ruelle Leroy séparant les deux propriétés.


(documents de Jean-Jacques Maillet, petit-fils de Marcelle Tersinet)

Ci-dessus, on trouve, à droite, Julia Boucher (1877-1922), mère d'Alphonsine et Marcelle Tersinet.
A gauche, leurs grands-parents, Jean-Baptiste Boucher, né en 1850, et Julie Langlois. Au dos de la carte,
datée de 1914, on lit que Julia n'a pas de nouvelles de son mari, Eugène Tersinet, ni de
ses frères Prudent et André : ils étaient à la guerre...
Ci-dessous, vers 1920, Marcelle Tersinet, à droite, avec sa soeur
Alphonsine, au centre, et son amie d'enfance Louise Féron, à gauche.



___________________________________

Généalogie de la famille Delatouche, à partir de la photo du mariage de
Louise Féron et Gilbert Delatouche en 1919 à la ferme de la Dîme.

------ mise en page en cours -------







Retour en Page d'Accueil

Des commentaires? des suggestions, des photos, des témoignages ou anecdotes...?
Merci de nous écrire dans la fenêtre ci-dessous.
Pour nous permettre de vous répondre, indiquez vos noms et e-mail. Cochez "private comment", si
vous voulez que votre message ne soit visible que de l'administrateur du site. Ensuite, cliquez
sur "Add Comment". Nous prendrons contact avec vous dans les meilleurs délais.


other sizes: small original
previous | next
Type your message and click Add Comment
It is best to login or register first but you may post as a guest.
Enter an optional name and contact email address. Name
Name Email
help private comment