photo sharing and upload picture albums photo forums search pictures popular photos photography help login
Jean-Michel Peers | all galleries >> GIVERNY AUTREFOIS > DESCRIPTION DU SITE ET DU VILLAGE
previous | next
DESCRIPTION DU SITE ET DU VILLAGE

DESCRIPTION DU SITE ET DU VILLAGE

Album GIVERNY AUTREFOIS


Informations recueillies par André Buffet au cours d'entretiens avec André Picard.
Photographie et mise en page de Jean-Michel Peers
Cartes postales de la Terra Foundation for American Art.
Schéma géomorphologique par André Picard.
Carte géographique de l'IGN
_________________________




«Le territoire habité de la commune de Giverny se présente en forme de croissant,
entourant le pied des coteaux de l'Epte, puis de la Seine, côté rive droite de ces rivières.



L'aspect du croissant s'explique par sa situation de confluence des deux vallées.
Le village est donc serré entre les coteaux et la basse vallée inondable.
Il s'est allongé sur quatre kilomètres alors que la largeur urbanisable du croissant est,
compte tenu des contraintes du relief, de l'ordre du dixième de sa longueur.




L'agglomération est abritée du nord et du nord-ouest par les coteaux qui surmontent le village de plus de cent mètres.
( Le niveau de la partie basse est de 16 mètres NGF, alors que la cote du plateau varie de 122 à 138 mètres NGF. )

On peut dégager quatre zones géographiques de caractéristiques différentes:

1| La zone alluviale basse de 12 à 14 mètres NGF, inondable,
2| La zone urbanisée de 16 à 35 mètres NGF,
3| Les coteaux dont l'altitude varie de 14 à 122 mètres NGF,
4| Le plateau nord de 122 à 138 mètres NGF.




On compte 113 maisons pour une population de l'ordre de 300 habitants.
La structure de l'habitat se présente sous forme d'une juxtaposition de hameaux,
organisés autour de quelques fermes, réparties sur la longueur du croissant.

On trouve d'est en ouest:
Falaise (englobant les Mayeux), Les Becquettes, L'Amsicourt, Le Pressoir,
Les Grands jardins, Le Bout de Giverny, Manitaux (Orgival).

Chaque hameau vit presque dans une sorte d'autarcie:

- il existe une épicerie et un bistrot pratiquement pour chaque quartier,
- bien des habitants, cultivateurs en particulier font eux-mêmes leur pain,
- l'eau potable est fournie par des pompes, le plus souvent à main,
puisant jusqu'à 23 mètres de profondeur, comme au Vieux Logis
- cinq lavoirs sont répartis sur la longueur du village en bordure du ruisseau
communal en fonction des quartiers, et répondent aux besoins ménagers de la lessive. »




Le lavoir du bas de la rue du pressoir, en bordure du petit ru de l'Epte (le ru de Giverny)




Les enfants y remplissent leurs arrosoirs, sans doute pour arroser les potagers de l'autre côté du ru,
en franchissant le petit pont à droite du lavoir, qui mène dans la fertile plaine des Ajoux.




Le Moulin de Chennevières et sa dépendance à droite de l'entrée, avec le lavoir, à l'avant.

__________________________

Retour en Page d'Accueil

POUR NOUS ECRIRE...

Des commentaires? des suggestions, des photos, des témoignages ou anecdotes...?
Merci de nous écrire dans la zone de texte en bas de page. Pour nous permettre de vous répondre,
indiquez vos noms et e-mail. Cochez "private comment", si vous voulez que votre message
ne soit visible que de l'administrateur du site. Pour envoyer, cliquez sur "Add Comment".
Nous prendrons contact avec vous par mail.

© 2010-2016 GIVERNY AUTREFOIS - Reproduction interdite sans accord écrit des auteurs




other sizes: small original
Type your message and click Add Comment
It is best to login or register first but you may post as a guest.
Enter an optional name and contact email address. Name
Name Email
help private comment