photo sharing and upload picture albums photo forums search pictures popular photos photography help login
Jean-Michel Peers | all galleries >> GIVERNY AUTREFOIS > L'EGLISE SAINTE RADEGONDE - §1
previous | next
LEGLISE SAINTE RADEGONDE - §1

L'EGLISE SAINTE RADEGONDE - §1

Album GIVERNY AUTREFOIS


Texte d'André Buffet
Photographie et mise en page de Jean-Michel Peers
Cartes postales de la Terra Foundation for American Art
Photos de Jean-Eugène Durand fournies par François Suzé.
Archives municipales
_______________


L'EGLISE en CARTES POSTALES et PHOTOGRAPHIES ORIGINALES (1890-1919)




En arrière-plan, à droite, on aperçoit la ferme de la Dîme, propriété de la famille Féron. L'église
et le cimetière sont surélevés de quelques mètres par rapport à la route. Le terrain voisin rejoint
la rue en pente douce, donnant ainsi accès aux cultures, dont la vigne. Pendant la deuxième guerre
mondiale, le propriétaire, par ailleurs entrepreneur de travaux publics, rehausse le terrain
jusqu'au niveau de l'église, et monte un haut mur pour retenir le remblai. Malheureusement,
son entreprise participait également à la construction du "Mur de l' Atlantique" pour l'armée
allemande, ce qui lui valut une condamnation à l'indignité nationale à la Libération. (cf G.C)



On remarque sur cette carte un pignon qui commence à être envahi par le lierre
et un tas de terre au pied du mur. Il s'agit sans doute de terre provenant du cimetière,
en attente d'évacuation. Cet espace au pied de la rampe d'accès à l'église semble
pratique pour amasser de la terre sans gêner la circulation sur la rue. On retrouve
cet usage sur une photo d'ouvriers au travail sur la page de la famille Marinello.

Ci-dessous, le lierre a bien poussé et commence à envahir la toiture.



Les photographes s'inspirent parfois des toiles des peintres, dans les poses qu'ils demandent à leurs sujets.
Ainsi, on retrouve sur la Route du Bas une ravissante dame qui ressemble fort aux élégantes de
« Essai de figure en plein air » daté de 1886 ou « Au soleil sous les peupliers » de 1887.


_________________________


PHOTOGRAPHIES ORIGINALES DE Jean-Eugène Durand



Sur cette photo prise du cimetière, on aperçoit le curé près de la porte principale. Le nouveau cimetière
sera installé sur le coteau, derrière l'église en 1891, ce qui permet de situer cette photo vers 1890.
La place libérée permettra l'érection du Monument aux Morts, près de la pierre Sainte-Radegonde.
Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, une souscription est ouverte le 11 mai 1919.
L'inauguration a lieu le 9 novembre 1919.







Sur cette photo de Jean-Eugène Durand, datée de 1919, on voit le petit batiment des Charitons.
Il fut démoli plus tard, comme en témoignent les cartes postales en début de page, plus tardives.
Elles présentent une église débarassée de cette peu gracieuse annexe. Le détail ci-dessous
montre une église en bien mauvais état pendant les travaux de transformation.




Au fil des ans .....

On exécute des travaux importants sur l'édifice en 1878. Le bas-côté sud s'écarte dangereusement du reste du bâtiment.
Je rappelle que le 31 mars de cette année, le conseil municipal propose de relier avec des chaînes de fer les travées
sud à la charpente du clocher! Peut-être est-ce à cette époque que furent installés six tirants de charpente visibles
aujourd'hui encore. En 1944, année de la Libération de la France par les Troupes Alliées, de violents combats se
sont déroulés dans Giverny. L'église en reste marquée. A cette époque,
on se contente de réparer dans l'urgence, sans grands moyens.



Les années passent et le temps fait son œuvre ; en particulier
dans le clocher (voir le magazine municipal 2008) où l'intervention devient nécessaire.
____________



Election de la GARDE NATIONALE à l'église.

Chaque village au début du XIXème siècle devait élire ses officiers, sous-officiers et caporaux,
parmi les gardes nationaux du service ordinaire; ils étaient au nombre de 80 pour Giverny et
formaient une compagnie d'infanterie de la Garde Nationale. En présence de leur maire,
ils se regroupaient à l'église sans arme, sans uniforme et votent. Les élections avaient
lieu tous les trois ans. Cette élection a été supprimée en 1871
______________________.

chapitre suivant...

§2-LA RESTAURATION

__________________________________


Retour en Page d'Accueil


POUR NOUS ECRIRE...

Des commentaires? des suggestions, des photos, des témoignages ou anecdotes...?
Merci de nous écrire dans la zone de texte en bas de page. Pour nous permettre de vous répondre,
indiquez vos noms et e-mail. Cochez "private comment", si vous voulez que votre message
ne soit visible que de l'administrateur du site. Pour envoyer, cliquez sur "Add Comment".
Nous prendrons contact avec vous par mail.

© 2010-2016 GIVERNY AUTREFOIS - Reproduction interdite sans accord écrit des auteurs


other sizes: small original
Type your message and click Add Comment
It is best to login or register first but you may post as a guest.
Enter an optional name and contact email address. Name
Name Email
help private comment