photo sharing and upload picture albums photo forums search pictures popular photos photography help login
Michel Carlué | profile | all galleries >> Hautes-Alpes : Demoiselles coiffées de Théus tree view | thumbnails | slideshow

Hautes-Alpes : Demoiselles coiffées de Théus


La commune de Théus, c'est avant tout une diversité de paysages : depuis les bords de la Durance jusqu'au sommet du Mont Colombis (1 733mètres), en passant par ce qui rend le coin si attractif : les demoiselles coiffées. Résultat de l'érosion, les Demoiselles Coiffées, sont des colonnes de pierre friable d'origine jurassique supportant des pierres granitiques.

Selon la légende : " Les demoiselles de Théus, réputées en ce temps-là pour leur beauté, se laissèrent aller à une dernière farandole, un soir de bal, avec leurs grands chapeaux plats sur la tête. Mais, alors que le douzième coup de minuit sonnait à l'église de Théüs et qu'elles dansaient dans le Vallon de Vallauria, un hurlement diabolique les figea à jamais."

Il existe de nombreux exemples de formation de cheminées des fées dans le monde mais toutes n’ont pas la même origine et n’ont pas été formées de la même manière. A Théus, les Demoiselles coiffées ont une origine fluvio-glaciaire contrairement à d’autres sites dans le monde qui ont une origine volcanique (comme les cheminées des fées de Cappadoce en Turquie).

Deux théories s’affrontent pour expliquer la formation des cheminées de fées dans un environnement fluvio-glaciaire. Selon la théorie classique, les cheminées sont le résultat de l’action de la pluie qui entraine les matériaux constituant l’ancienne moraine à l’exception de la partie située sous de gros rochers de pierre dure qui protègent les sédiments de la pluie et exercent sur eux une pression telle qu’ils les compactent de sorte que ces sédiments résistent mieux à l’action érosive de la pluie et du ruissellement.
Certains géologues pensent que la pression exercée par le rocher sur les couches inférieures est quasiment nulle et que la protection contre la pluie offerte par le rocher est insuffisante pour expliquer la formation des cheminées. Selon eux, la présence du rocher empêche la remontée capillaire des eaux ce qui favorise le dépôt de leur charge minérale et provoque la cimentation des sédiments situés sous le bloc rocheux. Dans ce cas, l’érosion ne construirait pas les cheminées au fur et à mesure que le ruissellement des eaux dégage les sédiments mais ne ferait que dégager des colonnes déjà formées et solidifiées par cristallisation.

A Théus, les roches qui composent les Demoiselles remontent à l’ère tertiaire au cours de laquelle se sont formées les Alpes mais le phénomène géologique qui a créé les Demoiselles a commencé il y a 30 000 ans seulement et continue encore aujourd’hui.