photo sharing and upload picture albums photo forums search pictures popular photos photography help login
Jean-Michel Peers | all galleries >> GIVERNY AUTREFOIS > LA MAISON DU PRESSOIR, maison de Claude Monet
previous | next
LA MAISON DU PRESSOIR, maison de Claude Monet

LA MAISON DU PRESSOIR, maison de Claude Monet

Album GIVERNY AUTREFOIS

________


Avant de voir quelques documents d'époque, précisons qu'au décès de Claude Monet le 5 décembre 1926
à Giverny, c'est son fils Michel (1878-1966) qui hérite de la maison. Celui-ci laisse sa belle soeur, Blanche
Hoschedé-Monet l'occuper. Lorsque Blanche décède, en 1947, le jardin est laissé à l'abandon jusqu'en
1966, date à laquelle Michel Monet lègue la propriété à l'Académie de Beaux-Arts.
Onze ans plus tard, Gérald Van der Kemp entreprend la restauration du jardin.
Les travaux commencent en 1977, pour une ouverture au public en 1980.
Ci-dessous une photo des années 1970 avant sa restauration.




Mais, revenons au temps de Monet


(coll. Claude Landais)

Sur cette photo, extraite de l'ouvrage de Georges Clemenceau "Claude Monet, Les Nymphéas", on aperçoit
la facade et, à gauche, le bureau-atelier début 1920. Une fort belle propriété, entretenue à la perfection.



La photo qui suit est postérieure car la végétation de la facade est plus fournie. L'entrée principale de la maison
est bien visible, avec les rampes de l'escalier d'accès à la coursive sur laquelle ouvrent les autres entrées,
notamment celle de la cuisine.







Cette maison était le pressoir du viticulteur Louis-Joseph Singeot. En avril 1883,
elle est louée à Claude Monet, qui y emmenage avec Alice Hoschedé et ses enfants.

L'artiste y installe son atelier, qui deviendra quelques années plus tard son
bureau-salon-atelier lorsqu'il aménagera un deuxième atelier en
janvier 1886 dans la grange voisine.

Ce second atelier dit « des Séries » est construit sur les plans de l'architecte Louis Bonnier.
Une grande baie vitrée donne de la lumière par la façade nord, côté colline, tandis que sur la
façade sud, face aux jardins, s'ouvrent de grandes fenêtres comme on voit sur ces deux cartes.






Pour voir la grande verrière de ce second atelier, il faut grimper sur la colline surplombant la Ferme de la Côte.
De là-haut, la vue sur la plaine des Ajoux et les prairies est magnifique. On y voit la Ferme de la Côte,
le Hameau, le quartier du Pressoir, la maison de Claude Monet et le nouvel atelier des "Séries".



Cette carte est exceptionnelle. Le jour où un collectionneur la découvrit, il eut la main particulièrement heureuse.
Le marquage à l'encre violette sous la verrière avait été tracé par Alice Hoschedé,
qui habitait la maison du Pressoir avec Claude Monet et leur nombreuse famille.






Cette carte était adressée en 1904 à son fils Jean-Pierre et son épouse Geneviève, qui se trouvaient
alors à Javerlhac en Dordogne. Pour l'anecdote, Jean-Pierre Hoschedé était passionné de botanique,
comme son contemporain, l'Abbé Toussaint, curé de Giverny, savant et très grand botaniste.


(coll. Roland.Sorin)
_________________


Sept ans plus tard, en 1890, de locataire, Claude Monet devient propriétaire en faisant
l'acquisition du Pressoir en l'étude de Maître Grimpard, notaire à Vernon.
L'acte de vente daté du 19 novembre 1890, permet à Claude Monet de disposer
de la propriété pour la somme de 22.000 francs, avec facilités de paiement.


Pendant la Première Guerre Mondiale, le troisième et dernier atelier dit
"des Grandes Décorations des Nymphéas", est construit par la maison Lanctuit de Vernon.
Pour un permis de construire délivré le 5 juillet 1915,
les fouilles des fondations débutent en août 1914!

L'information de Claire Joyes ne manque pas de sel: « Long de 22 mètres et large de 12,
l'atelier est très pratique, mais désespère Monet par sa laideur qu'il qualifie de chose ignoble. »
En effet, Claude Monet aurait préféré que ce nouvel atelier soit mieux intégré à l'environnement
et ne dénature pas le site de Giverny qu'il a toujours cherché à protéger.

Suite de la visite par les jardins avec le CLOS NORMAND et le JARDIN AQUATIQUE
_____________________________________________________

CREDITS

Textes d'André Buffet et de Jean-Michel Peers
Photographie et mise en page de Jean-Michel Peers
Cartes postales de la Terra Foundation for American Art, excepté
"Les Prairies" écrite par Alice Hoschedé (collection Roland Sorin)
Photo de la maison et des jardin, vers 1970, photo d'Yvan Colombel.
Photo X extraite de "Claude Monet, Les Nymphéas", dans la série "Nobles vies, grandes oeuvres",
par Georges Clemenceau, Librairie PLON, tirage limité à 4865 exemplaires.

_______________________________________________________


Retour en Page d'Accueil

POUR NOUS ECRIRE...

Des commentaires? des suggestions, des photos, des témoignages ou anecdotes...?
Merci de nous écrire dans la zone de texte en bas de page. Pour nous permettre de vous répondre,
indiquez vos noms et e-mail. Cochez "private comment", si vous voulez que votre message
ne soit visible que de l'administrateur du site. Pour envoyer, cliquez sur "Add Comment".
Nous prendrons contact avec vous par mail.
© 2010-2016 GIVERNY AUTREFOIS - Reproduction interdite sans accord écrit des auteurs


other sizes: small original
Fertilisation04-May-2016 08:09
Great article!
CONESA 24-Mar-2015 16:05
Nous devons visiter samedi 28 Mars en famille et je voudrais avoir des renseignements pour acheter des billets
Type your message and click Add Comment
It is best to login or register first but you may post as a guest.
Enter an optional name and contact email address. Name
Name Email
help private comment