photo sharing and upload picture albums photo forums search pictures popular photos photography help login
François Gauthier | profile | all galleries >> Mes expositions - My Shows >> Nature urbaine tree view | thumbnails | slideshow

Lumières 2015 | Lumières 2014 | Lumières 2013 | Lumières 2012 | Harmonies 2012 à Villebon | Lumières 2011 | Portraits d'artistes et d'artisans / Artists and craftman's portraits | Kilomètre photo, été 2011 | Nature urbaine | Lumières 2010 | Kilomètre-photo, été 2010 | Bibliothèques Libraries | Variations sur Villebon | Portes de coin - Corner Doors | Lieux communs - Common Places | Horizontalité et verticalité, froideur et esthétisme | Neuf piliers de Beloeil

Nature urbaine

Ces photos ont fait l'objet d'une exposition solo au Centre culturel de Belœil, au Québec, du 29 mars au 3 avril 2011, dans le cadre d'un projet collectif intitulé Arrêts sur images réunissant onze photographes qui ont exploré chacun leur thème particulier pendant toute une année. Près de 1000 personnes ont visité l'exposition. Voici la mission que je m'étais donnée:



MISSION

Reproduire en noir et blanc l’ambiance de certains espaces de verdure en milieu urbain.


DÉMARCHE

Jusqu’en 2007, j’étais convaincu que tout avait été dit en noir et blanc. Par conséquent, pendant des décennies, je n’ai fait que de la photo couleur.

Soudain, sans que je le renie, le noir et blanc tel que je le pratiquais depuis quelques années, en y intégrant des éléments de couleur, m’est apparu comme « impur ». Et je me suis demandé si j’utilisais la couleur pour couvrir ma crainte de m’aventurer résolument sur un terrain inconnu. Avec le présent projet, j’ai donc plongé dans une zone d’inconfort sans le secours de la béquille de la couleur.

Même si j’en étais conscient, j’ai découvert, par la pratique cette fois, qu’avec le noir et blanc, seulement les formes, les lignes, les contrastes, les masses en opposition et les nuances de gris confèrent à une image toute sa force. Il a donc fallu que je m’habitue à regarder autrement.

Et parce qu’il s’agissait de paysages urbains (à l’instar de ceux du photographe Geoffrey James qui m’a servi de modèle), la largeur de l’écran de mon appareil ne suffisait pas toujours pour saisir toute l’ampleur de ce que mon œil voyait. La majorité de mes images sont donc panoramiques, parce que, la plupart du temps, c’était ce mode de saisie qui servait le mieux mon propos.

Bien souvent, devant un paysage qui nous plaît, nous sommes saisis d’une émotion : c’est l’harmonie des lignes, la douceur des nuances, la disposition des éléments, les contrastes, le chatoiement de la lumière… nous ne saurions pas vraiment expliquer l’espèce de bonheur qui nous envahit. Ce sont de petits bonheurs de cette nature que je vous livre ici en espérant que certains trouveront un écho en vous.

Merci de vous arrêter quelques instants.

The High Line, New York
The High Line, New York
Parc du Mont Royal, Montréal
Parc du Mont Royal, Montréal
Musée Rodin, Paris
Musée Rodin, Paris
Jardin du Luxembourg, Paris
Jardin du Luxembourg, Paris
Dernière neige, Beloeil, Québec
Dernière neige, Beloeil, Québec
Madison Park, New York
Madison Park, New York
Parc Lafontaine, Montréal
Parc Lafontaine, Montréal
Parc Lafontaine, Montréal
Parc Lafontaine, Montréal
Promenade Champlain, Québec
Promenade Champlain, Québec
The High Line, New York
The High Line, New York
Jardin des Tuileries, Paris
Jardin des Tuileries, Paris
Orangeraie aux Tuileries. Paris
Orangeraie aux Tuileries. Paris