photo sharing and upload picture albums photo forums search pictures popular photos photography help login
elias filali | profile | all galleries >> mascara_ville_de_lemir tree view | thumbnails | slideshow

timmimoun_adrar_algeria | guelma__hamam_edbegh | algerie_heros_revolution | algiers_the_capital | when_south_meet_north_adrar_algiers | tlemcen_la__ville_des_zianides | tipaza__algerie | biskra_algerie | my_son_adel | mecca_the_trip_of_life | Medina ,town of prophet Mohamed (pbuh).S Arabia | notre_dame_dafrique_algiers | la_casbah | algerie_ceramics | bouharon_port_tipaza | algeria_traditional_wear | sidi_okba_mosque_algerie | speakers_corner_london | antiquities_said_belazoug | constantine_algerie | _photo_divers | bou_saadaalgeria | balcons_ghoufi_biskra | le_milaha_dhusseindey_leffectif_du_nahd_2008 | berber_potery_mchounech_batna | andalousia | fin_2008_toute_lalgerie | _wilaya_de_boumerdes | cherchel_tipaza | mascara_la_ville_de_lemir | mostaganem | berlin2006the_final__franceitaly | _la_perouse__algerie | mascara_ville_de_lemir | sidi_belabess_ | protest_for_prophet_mohamed | blida_ville_des_roses | algerie_algeria_psd_shots | nahd_crb_au_20_aout | lieu_natale_de_lemir_abdelkader | constantinealgeriaalgerie | setif19_ | batna | monkeys_in_chiffa_blida_algeria | algiers_the_zoo_algeria | chlef__el_asnam | mca_usma_finale_2006 | tamanraset | algeria_roman_legacy | ain_defla | funny_pictures_from_algeria | enfants_dalgerie | bouhnifia_temouchent | bouhnifia_ | hussein_dey_algiers | algeria , faces and places,photos d'algerie | la_cuisine_algerienne | medea | laghouat | tiaret_ | my_best_shots | ghardaia | sidi_frej_sidi_ferruch | mila | la_kabylie | algiers_new_airport | oran_wahrane_elbahia | In Box | la_ville_de_ouargla | djelfa | tombeau_de_la_chretienne_tipaza | le_park_de_djurjdura | el_eulma | la_grande_poste_alger | people_faces | the_people_of_algeria | jijel | ziama_el_mansouriah_jijel | skikda | annaba | collo | guelma | le_barrage_d_iraguen_jijel | st_augustins_church_la_basilque | les_deboires_de_la_jeunesse_algerienne | ceramic_kamel_bellazzoug | bejaia the jewel of Africa(la perle de l'Afrique) | chrea
LA PLAINE DE MASCARA
DE LA PREHISTOIRE A 1956

Limitée au Nord par les monts des Beni Chougrane, sculptée de gorges profondes, au Sud par les hauteurs tabulaires, trapues et fragmentées des monts de Saîda, la plaine s'étale uniforme sur prés de 800 kilomètres. Cette vaste dépression alluviale s'appelle la plaine "d'EGHRIS" d'après la traduction traditionnelle "la plaine de l'ombre".Nous lui préférons le toponyme "d'ER TIGHRES, c'est à dire"la très fertile"plus justifié. De bonne heure, elle a été occupée par les hommes de la Préhistoire. Dans sa partie orientale à Ternifine (Palikao) dans une sablière et un lac,on a découvert de nombreux outils, des poteries, des ossements d’éléphants, hippopotames ,rhinocéros ,chevaux ect…. , et surtout une mâchoire humaine bien conservée d’Atlanthrope, vivant il y a 350 millénaires. Les romains y installèrent des postes militaires, devenus bientôt des bourgs, grâce à l'apport des populations berbères (*) autochtones, bientôt romanisées. Les occupants construisirent également, au IIIième siècle, une voie stratégique, pour protéger le pays contre les incursions des nomades pillards des steppes du Sud "les Gétules" -- Cette piste unissait :

- Hadjar Roum “ les Pierres Romaines ” où s’élevait la ville romaine d’ Altava (inscriptions chrétiennes importantes) où fut créé le village de Lamoricière en souvenir du général Christian Louis Juchaut de Lamoricière qui se distingua au siége de Constantine en 1837 où il fut grièvement blessé , à la bataille d’Isly en1844 et qui réduit Abd-el-Kader à se rendre au Duc d’Aumale ..

- Kapput Tasacurra “ La tête de la Mekerra ” devenu centre européen de Sidi Ali Ben Youd (1851) puis par la suite le village Chanzy en 1883 appelé ainsi en l’honneur d’un ancien gouverneur de l’Algérie
- Ala Milaria “ L'Aile militaire des 1000 cavaliers ” à Benian --

- Le camp de Cohors Breucorum ou Kaput Urbe “ Tagremaret ” Dominique Luciani -
(*) Peuple qui occupe les hautes vallées de l’Atlas et une partie des plaines voisines dans l’Empire du Maroc ,l’Algérie et l’Etat de Tunis, est partagé en une famille de tribus dont beaucoup vivent indépendantes...Ce sont les vrais indigènes de la région atlantique .Le nom de Barbarie semble n’être qu’une altération du leur. On distingue plusieurs rameaux dans les familles berbères : les Kabyles dans l’Algérie et l’Etat de Tunis.. les Amazigs et les Chellouks dans la Maroc.. les Tibbous et les Touaregs dans le Sahara. Les Berbères ont en général des habitations fixes surtout ceux de l’Atlas. Ils sont très belliqueux

Jusqu'au Xi siècle, la plaine est parcourue uniquement par des "Berbères",notamment les Beni Rached dont les descendants seront chassés plus tard de Djebel amour, dans l'Atlas saharien. Ils ont construit la Kaala (le bourg fortifié) des Beni Rached dans les montagnes du Nord et en 949,la ville d'Ifkan(Fekan) dans la plaine, au confluent des oueds Fékan, Hounet et Mebrir. La deuxième invasion arabe du XIè siècle s'est introduite au milieu des tribus berbères et en particulier la tribu arabe des Hachem, à la fin du XViéme. Ceux-ci en partie nomades, cultivaient des céréales pour eux et leurs troupeaux, dans des clairières mal défrichées et quelques légumes dans des jardins enclos de figuiers de barbarie.

Au XVIII ième siècle, les nouveaux conquérants "Turcs" transportent à Mascara le siége du Beylick de l'ouest auparavant à Mazouna. Mascara demeure la résidence des Beys jusqu'en 1791 époque où ils remplacèrent les Espagnols à Oran. Ils appuient leur autorité sur une fraction des Hacem devenue un "maghzem" de gendarmes auxiliaires et de percepteurs d'impôts, aux dépens des autres tribus.

En 1835, la région de Mascara. est décrit par le capitaine français Tatareau en ces termes:

“ Les grands ravins séparent les croupes couvertes de verge, figuiers, amandiers, oliviers vignes le tout entouré de haies de figuiers de Barbarie. Sur la route d'El Kaala, à un kilomètre de la cité, les jardins du Bey offrent leurs orangers irrigués, leurs vignes en treilles. Plus bas, dans la plaine, s'égrènent quelques beaux jardins d'arbres fruitiers et de légumes. Dans la plaine elle même, des douars de nomades se déplacent avec leurs tentes ,suivant le rythme des saisons Ils vivent de l'élevage et de quelques cultures sporadiques.


chui mourad natif de mascara á la rue 1er Novembre ex rue seville et je vous passe le bonjour d´Helsinki

This gallery is empty.