photo sharing and upload picture albums photo forums search pictures popular photos photography help login
Patrick DEBETENCOURT | all galleries >> Fêtes maritimes de Douarnenez 2008 - Old boats meeting in Brittany >> Fêtes maritimes de Douarnenez 2008 – Journée du samedi 19 juillet > "O'abandonado", un "Galeao", bateau de pêche de Setubal, village de pêcheur portugais
previous | next
Oabandonado, un Galeao, bateau de pêche de Setubal, village de pêcheur portugais
19-JUL-2008

"O'abandonado", un "Galeao", bateau de pêche de Setubal, village de pêcheur portugais

O'abandonado, a été mis à l'eau en 1916, afin de pratiquer la pêche cotière.
Puis à partir de 1926 il a servi au transport fluvial et côtier du bois, du liège, et du sel. Ce bateau pouvait transporter 40 tonnes de sel.
En 1968, O'abandonado participe à la dernière régate de Galèaos, organisée chaque année à l'occasion de la fête de la mer, à Sétubal, organisée par M. Cabecadas (défenseur du patrimoine maritime portugais).
Hiver 1968 : pour ne plus payer de taxes annuelles, le bateau est coulé volontairement par le propriétaire, dans un bras de la rivière du Rio Sado. (Le transport du sel s'effectue dorénavant par camions. une vingtaine de bateaux subiront le même sort.)
En 1982, découverte de l'épave par Luc Archambeault. Premier contact avec le bateau, des sondages dans la vase nous révèlent des fonds sains.
En effet toutes les parties immergées dans la vase se sont conservées, les varangues et le bas des membrures sont en parfait état.
Le reste : pont, barreaux, serres, étrave, étambot, bordés sont pourris.
Deux mois et demi de travail dans la vase seront nécessaires pour faire flotter la coque.
A l'aide de bidons et d'un moto pompe pour la faire flotter, l'épave est remorquée et montée au sec, aux chantiers Manel Viana de Setubal.
De 1983 à 1984, durant plus de deux ans et avec l’aide de deux charpentiers, le bois pourri est remplacé par du neuf et petit à petit la coque retrouve son allure d’origine.
Toute la construction se fait avec du pin d’Alcacer do sal, pin maritime pour les planches et bordées et pin parasol pour les membrures et barrots.
JANVIER 1985 : La coque neuve est mise à l’eau et à son emplacement un mouton est grillé et un tonneau de vin vidé par les charpentiers et les amis…
Il faudra encore une année de travail pour finir les cabines et le gréement.
MARS 1986 : O’abandonado est fin prêt pour son premier voyage : Sétubal, Gibraltar, Porto, Noirmoutier.
DOUARNENEZ 1986 : Lors de ce rassemblement de vieux gréements où l’on a compté 350 bateaux, O’abandonado reçoit le prix de la plus jolie voilure, décerné par le Chasse-Marée (revue sur le patrimoine maritime).
Aujourd'hui O'abandonado effectue des sorties en mer et est basé à Noimoutier.

Canon EOS-1D Mark III
1/2500s f/4.0 at 150.0mm iso160 full exif

other sizes: small medium large
comment | share